Libre Vilaine
(méditation à l'usage de nos aménageurs)
-

Au long de son fleuve
la ville laisse le temps,
belle indifférente,
s'écouler entre ses quais
en attendant que l'eau monte.

Quand tant de légendes
font mémoire qu'il faudrait
démêler, extraire
le vrai de leurs faux,
et tisser la belle histoire
d'un fleuve libre de toujours.

Quand le peuple, aussi
libre, n'a pu contenir,
tout au long des siècles,
dans la clôture des marais
la rigueur de l'eau courante.

D'où faire surgir
les éléments de richesses
et de nourriture
dont les enfants de ce peuple
projettent le devenir,

dans la liberté
de l'eau qui parfois déborde,
la juste équité
d'une égalité de droit,
la fraternité des hommes
et des femmes, au grand large.

28. 11.19