28 novembre 2019

Ecosystème de la vision

Écosystème de la vision-Notre écosystèmese doit d'être, en même temps,un espace ouvertsur l'écliptique terrestre,aux désirs de l'univers,Un domaine closoù notre corps et l'espritplongent leurs racines,pour puiser les nutrimentsdont notre âme s'édifie,Un ciel de lumièrequi dépasse les limitesde la vue humaine,pour laisser la libertéaux visions d'humanité.28.11.19
Posté par Gyrovague à 18:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 novembre 2019

Trêve

TrêveLes pierres levéessur la lande des mystèrespeignent leurs lichensdans les buées du miroirquand les éléments s'apaisent.Faut-il demanderune trêve de mémoireau génie humainPour que son flux de penséesagement rentre ses griffes.27.11.19
Posté par Gyrovague à 18:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 novembre 2019

pauvre soleil

Pauvre soleil !Les infos du jour :grèves, pluies, inondationsattentats, infox,apposent leur griffe au ciel.Le soleil se lève-t-il ? Sa gloire n'est pas des plus vives ce matin.Est-ce de sa faute,et faut-il le convoquerau tribunal du bon sens ?Doit-il rendre comptede sa sotte insouciance ?Plaider la clémence ?Demander un avocat.Refuser de comparaître ? De pied ferme attendredans la confiance assuméela nouvelle lune.Il suffit d'un vermifugepour nettoyer le cerveau.26.11.19
Posté par Gyrovague à 18:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 novembre 2019

Dépopssession

Dépossession-Le concept est-ilun animal de génie,un oiseau pervers,ou quelque affabulationqui rend l'homme insupportable ?Notre humanité,dans le devenir, nous semblesi aléatoire...Peut-il nous laisser croireà sa pérennité juste ? L'amour qui la fondeet l'enrichit, chaque jour,de la gratuitédu don, enseigne l'espoirde sa fidélité d'être aidant,face à l'autre aimant,sur le chemin d'espérance,où l'aidant s'effacedevant celui qui se nomme,lui-même, le Fils de l'Homme.24.11.19
Posté par Gyrovague à 19:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 novembre 2019

Quelle heure est-il donc

Quelle heure est-il, donc ?-Peut-être cinq heures,si j'en crois ce que me dit la voix de l'horloge.A travers les contrevents,Une lueur le confirme.Pauvres insomnies ! Qui pourra m'en délivrerpour être attentifau temps qui passe et, peut-être,à celui-là qui revient si les souvenirsque l'on poursuit sans vergognese font bienveillantsEt retrouvent leur savoirde gardiens d'identité.24.11.19
Posté par Gyrovague à 11:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 novembre 2019

Retour au Pays

Retour au Pays-La province est-ellel'antidote de Parisou, mieux, son reverset ne peut-on pas risquerde lâcher la proie pour l'ombre,quand on veut rêverle Pays de son retour,à la soixantaine,et croire à des retrouvaillesdes fantômes désunis.La prudence est sage.Où sont passés les amiset les connaissances ?Et notre Pays, lui-même,saurons nous le reconnaîtreTant d'eau a coulésous les ponts de ses discordes,sans résipiscence,et tant de proches projetsvont nous brouiller les images ! 23.11.19
Posté par Gyrovague à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 novembre 2019

Reprise ou déprise

Reprise ou déprise-Reprendre la vielà où nous l'avions laissée,en des mains indignesqui ont galvaudé sa gloire,adoubé ses contempteurs.Mais qu'est cette vie,si elle ne sait plus vivreau fil de ses rêves,pour quelque échappée fugaceou quelqu'élan de triomphe ? Et cette reprise,du fond de nos pénitences,est-elle salutou aveu de ne savoir reprendre notre vie en main ?Reprise ou déprise,s'il faut savoir lâcher prise un jour et laisser le soin à de plus habiles,d'entretenir le flambeau.22.11.19
Posté par Gyrovague à 17:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 novembre 2019

D'où vient la lumière

D'où vient la lumière ?-Souviens toi le souk !Tout s'y achète et se venddans l'ombre des voûtes.Le soleil n'y entre pas,si l'argent y règne en roi.Souviens toi la bourse !L'argent y devient fortunegrâce à tes esclaves,si l'astuce et le hasards'y emploient conjointement.Souviens toi la banque qui ensile les fortunes,au gré des saisonspour les protéger des ratset des armées du sultanSouviens toi du bléqu'il faut conduire au moulinet de la farineque l'on cuit au four banalpour qu'il soit vendu au souk Souviens toi de... [Lire la suite]
Posté par Gyrovague à 22:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 novembre 2019

Dégâts collatéraux

Dégâts collatéraux(Rennes, 17 Juin 1944)-Les deux infirmierstraînant sans ménagement, -vers quel point final?-ce brancard brinquebalant,de quel enfer sortent-ils,ainsi volubiles ?De la bâche du chariot,ce pied qui dépassearbore un talon aiguille...Y a-t-il un autre pied ?Le bombardementn'a pas fait dans le détail,mais pourquoi en rire ?En dehors de notre école, quels étaient les objectifs ?20.11.19
Posté par Gyrovague à 08:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2019

Distinguer les plans

Distinguer les plans-     La laïcitén'est pas une valeur en soi ,mais une pratique qui nous invite au respect,dans le champ-clos de la vie,de la liberté,de l'égalité des droitset fraternité ,pour sceller les fondements du pacte républicain.Distinguer les plansspirituel et temporelreste un absolupour nous éviter les piègesd'idéologie laïque.18.11.19
Posté par Gyrovague à 22:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]