EXIT
(Abou Bakar Al Baghdadi)
-

 

Le monstre est bien mort !
Mais comme pour tous les montres,
couper une tête
ne suffit pas à le tuer,
car très vite elle repousse

et se multiplie
pour disséminer ses fruits
au cœur de chacun,
prédicat d'apocalypse
où elle accomplit son œuvre

de déréliction.
Et les corps désemparés
s'en vont s'échouer
sur l'estran de nos marées,
aux horizons d'utopies.

Solitude étrange
où je m'avance prudent,
contraint et forcé,
mais lucide et bienveillant,
pour ce monde en devenir.

Laissant utopies
et prêches de mort subie
au monde d'hier,
pour cet horizon sublime
où seul à seul je pénètre.

29.10.19