Mise à jour des éléments
-
L'Air ne serait plus
respirable s'il fallait
inverser le temps,
revivre, aux siècles passés,
une vie réincarnée.

L'Eau, non plus, buvable
à nos gosiers de becs fins
soucieux d'abreuver
notre soif de grands espaces
et de gloire à conquérir.

La Terre, support
de nos déambulations,
nous nourrirait-elle
en suffisance et saveurs
sans nos prouesses chimiques.

Le Feu, ce génie
du cerveau chasseur-cueilleur,
outil des essarts,
peut-il être maîtrisé,
réservé à nos cuisines.

Les quatre éléments
qui firent le savoir faire
des agriculteurs
peuvent-ils nourrir encore
le peuple des algorithmes.

Homo-sapiens-deux-
point-zéro est-il capable
d'ouvrir son esprit
au parfum des violettes,
au seuil de l'Anthropocène ?
07.08.18