Le peuple du désir
-

Le peuple peut-il
décider seul par lui même
de son avenir ?
Ou doit-il mieux assumer
la réalité commune

face à ses désirs,
à ses peurs, à ses caprices...
Mais cela suppose
que se substitue une âme
collective et forte en droit,

aux âmes plurielles
qui éparpillent les forces.
Mémoire commune,
il lui faut du temps pour rompre
les vieilles saintes chicanes.

Il faut encor plus
de débats collatéraux
sous l'arbre à palabres
pour qu'utopies et chimères,
en entendement fusionnent.


Et qu'en volonté
l'acier trempé des raisons
arme tous les bras
des désirs de la Nation.

Est-ce notre liberté ?...

04.10.18