Coup de foudre
-

Retour sur Avril 1948

Ardente douceur,
à l'instant de la rencontre.
Ce regard profond
qui fait tomber les défenses
et m'approche des secrets.

Nécessité ou
hasard ? Pourquoi et comment ?
Sentiment de marche,
au tranchant de la falaise.
Faut-il vaincre le vertige ?

Tenter d'échapper
sur la pente qui m'appelle
mais aussi m'affole ?
Et détourner mon regard
vers le ciel et sa splendeur,

quand ce tremblement
saisit le corps et l'esprit
et rompt l'équilibre,
jusqu'à le fondre à nouveau,
uni en son point sublime ?

25.08.18