Au large de Lampédusa
-

Nous sommes en vie !
Mais combien de temps encore
faudra-t-il compter
pour monter sur ce bateau
qui vient au devant de nous.

Parmi nous les femmes
grosses de combien de viols
et serrant contre elles
des lambeaux d'enfants perdus
dans les sables du désert

et d'autres aux yeux
démesurément ouverts
et chiant leur misère
ballottée dans le clapot
de la dérive infernale.

Survivre à merci
d'un coup de vent ou de dés,
d'une main tendue
ou lâchée dans l'entre deux
du débarqué de hasard.

L'espoir d'une pierre
où poser sa tête enfin,
trouver un instant de stabilité,
devant la faille béante.

Et rêver encore
à des printemps de délices,
des matins joyeux,
où les enfants survivants
redeviendraient des enfants.

14.04.18