A un Ministre en Marche
-

Arrêtez le bras
vengeur de votre fonction,
monsieur le Ministre !
Et souvenez vous des Canuts
lyonnais qui voulaient vivre,

dignement et libres,
de leur travail. Leurs enfants
qui vous sont si chers,
du moins nous l'espérons encore,
vous demandent d'arrêter.

Le droit, la loi, l'ordre
ne justifient pas l'urgence
de la place nette.
La terre brulée ne peut
édifier un Vivre-ensemble.

Posez -là vos armes
avant qu'il y ait mort d'homme !
Reprenons sans hargne
un dialogue pacifié !
Et construisons l'avenir !

11.04.18