Le grand défi (3)
-

« Tu seras soldat
Pour défendre la Patrie ! »
lui avait-on dit.
Jean-François était parti.
Il accomplit ses trois ans.

Puis sitôt rentré
de son Printemps des casernes,
son métier en main,
retrouva sa « gigolette »
la fille de son patron.


Mais il n'était plus
bien venu à l'établi
la place était prise
par le fils de la maison
Il dut donc chercher ailleurs

chez un concurrent.
Il épousa sa Marie...
Jean-François rêvait.
Les souvenirs du service
hantaient ses nuits et ses jours.

Et chaque Dimanche
au lieu d'aller à l'église,
avec son épouse,
il prenait son vieux fusil
et rejoignait les copains.

 

12.10.17