Territoire ou paysage
-

« Le territoire est
l'inverse du paysage... »
t'ai-je entendu dire.
Voilà un adage étrange
qui mérite réflexion !

Quand moi, le benêt,
je vois dans le paysage
le visage vrai
du pays où nous vivons,
reflet de l'âme commune,

et prétend y lire
cette élévation de l'être
que je crois promise
à mon devenir humain,
et la veuille partager,

ce cher paysage
devient être collectif
où chaque reflet
traduit la présence vive
d'une foule de mémoires.

Quand le territoire,
n'en déplaise aux vieux despotes,
n'est qu'une clôture
à la merci des pouvoirs
pour le mieux administrer.

Mais de quoi l'inverse :
Ouverture et anarchie ?
Sauf à croire que
les âmes n'entreront pas
dans le champ de la vision

Le Pays seul compte.
Le territoire est un leurre
d'où l'âme du peuple
ne peut accéder à l'être,
et venir en humanité.

16.08.17