Les carnets du gyrovague

17 avril 2019

Un matin d'Avril

Un matin d'Avril

-


Un coup de semonce ?
Est-ce ainsi qu'il nous faut lire
cet autodafé,
ordonné par qui, pour qui,
et racheter quelle faute ?

Quelle Inquisition
engage sa procédure ?
Ou quel Sanhédrin
veut laver quel sacrilège
en cette semaine sainte ?

Ou quel Uléma
veut imposer sa Charia
à nos mécréants,
toutes vengeances divines
pour un peuple séculier ?

Le brouillard englue
les frondaisons du jardin...
Est-ce signe aussi
que nous sommes condamnés
à expier nos déshérences ?

17.04.19

Posté par Gyrovague à 18:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 avril 2019

Nouvelle feuille de route

Nouvelle feuille de route
-


Comment vivre libre,
en communauté humaine,
peur, souffrance et doute,
sans rompre le devenir
qui enrichit l'esprit en nous ?

Car c'est devenir
qui ouvre notre horizon :
« devenir humain » !
Ce que nous ne sommes pas
encore. Mais il faut savoir,

si nous refusons,
demain, dans l'anthropocène,
d'être suppléés
par des robots monstrueux
d'intelligence virtuelle.

15.04.19

Posté par Gyrovague à 18:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 avril 2019

Migration

Migration
-

Quand fuit la mémoire
en soi, restons nous le même ?
Ou devenons nous
cet étranger qui survit
aux portes, qui devant lui,

à tout jamais, se ferment ?
Oh, douleur de n'être plus
conscient de soi-même,
hors champ de sa volonté,
quand l'entendement s'embrume !

14.04.19

Posté par Gyrovague à 10:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

D'où venus?

D'où venus ?
-

 

 

Mystères des mots
qui surgissent en conscience !
Cet « inabouti »
d'où m'est-il ainsi venu ?
Et son écho que dit-il ?

13.04.19

Posté par Gyrovague à 10:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]

13 avril 2019

Résurrection


Résurrection
-
Le ciel est pesant
nous quittons la Chrétienté,
le désert au cœur.
Et la croyance n'est plus
que pale toile de fond.


Pour que l’Évangile
redevienne la parole
où l'esprit fait Foi
dispersée aux quatre vents
et ruisselle en vérité,

comment retrouver
la joie nécessaire à vivre
-liberté féconde-
réentendre son appel,
et projeter son dessein ?

12.04.19

Posté par Gyrovague à 17:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 avril 2019

complicités latentes

Complicités latentes
-

La sérénité,
cette confiance ineffable
dans la vie « qu'on vit »
peut effacer les doutes
sur le devenir humain ?

Quelle est la belle âme,
réductrice pour oser
parler d'appliquer
aux bourreaux captifs de kurdes
des assassinats ciblés ?


Et l'autre puissant,
procracinateur en diable,
laissant circuler
dans la jungle de ses crimes
un prédateur sans limite,


pour la sauvegarde
de la sainte institution ?
Église et nation
ont-elles perdu le sens
du bien de l'Humanité.

08.04.19

Posté par Gyrovague à 20:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 avril 2019

Rompre la bouderie

Rompre la bouderie
-

Nous ne sommes pas,
dans la foule incohérente,
qui nous croyons être,
comme si en nous un voile
brouillait notre entendement.

La conscience claire
a besoin dans le miroir
d'effacer la buée
qui se lève au petit jour
des turbulences nocturnes.

Nous aurions voulu
être écoutés, entendus...
Nous comptions si peu...
Ce devait être possible
qu'on nous laisse un peu de temps

et de place aussi.
Mais le cœur de nos puissants
est un gouffre sombre
où l'humanité se perd
dans l'indifférence blette.

Qui relancera
le peuple dans sa caverne
pour qu' en un sursaut
il rompe sa bouderie
et déploie ses étendards ?
11.04.19

Posté par Gyrovague à 19:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 avril 2019

hypothèse 1

Hypothèse 1
-

Qu'est donc ma pensée,
sur le chemin de la vie,
entre deux sommeils ?
Lumière de l'être en moi,
clairement conscient de Nous ?
10.04.19

Posté par Gyrovague à 23:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 avril 2019

Regards d'humanité

Regards d'humanité
-

Les mains, le visage
sont les serviteurs fidèles
de notre âme humaine.
Ce sont aussi les témoins
des misères de sa vie.

Mais c'est plus encore...
Car dans leur proximité
et leur dépendance,
Ils font miroir à la joie
de l'accueil qui nous projette

dans le devenir,
où, unis, l'être et le faire
du pain et du vin
nous confirme la beauté
de la vérité en soi.
07.04.19

Posté par Gyrovague à 20:19 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Discerner le vrai du faux

Discerner le vrai du faux
-

Trouver l'équilibre
entre les deux horizons.
Savoir discerner
le vrai du faux, le réel
de l'imaginaire et respirer

le vent du grand large,
où se perd l'humanité,
quand grandit l'angoisse,
que les derniers feux s'éteignent
aux rivages de la mer ?

Comment s'affranchir
des infox qui vont polluer
l'océan des rêves,
quand le vent des libertés
efface jusqu'aux étoiles.

03.04.19

Posté par Gyrovague à 19:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]