Les carnets du gyrovague

16 décembre 2018

Désir d'aube

Désir d'aube
-

Souffrance et pouvoir,
accouplement nécessaire...
Amour et beauté,
transfiguration où l'âme
s'élève à la vérité...


La nécessité
est une dualité
qui asservit l'âme,
érode son énergie
et l'enferme en ses prisons

de sécurité
où rodent dans les coursives
tous les pas perdus
des intentions de mieux être,
des bonnes résolutions.

Mais les coudées franches,
à la mesure des marches,
peuvent-elles vaincre
l'enfermement de notre être
dans ses clôtures frileuses,

sans l'amour du beau,
qui ouvre les perspectives
aux cœurs en détresse,
dans le désir d'aube où
la vérité se déploie ?

16.12.18

Posté par Gyrovague à 16:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 décembre 2018

Confusion des peines

Confusion des peines
-

L'accumulation
des « memes informatifs »
nous met en danger.
Sommes nous encore humains
quand les robots font le tri ?

L'homme qu'on traquait,
emportant tous ses secrets,
est mort...Paix à lui !
Nous allons fêter Noël
en tentant de l'oublier.

Mais cette souffrance
qu'il a semé en chemin,
qui l'effacera ?
Les programmes des robots
ignorent la compassion.

Cette autre souffrance
de l'écolier que l'on prive
d'un toit pour la nuit
peut-elle être tolérée
de l'humanité en marche ?

Aux ronds-points, les Jaunes,
autour de leurs braseros,
préfèrent agir
et non plus subir. Peut-on
leurs reprocher leurs colères ?

Et les bons apôtres,
qu'invite la voix des anges
à l'adoration,
nos bergers, dans quelle étable
iront-ils fêter Noël ?
15.12.18

Posté par Gyrovague à 16:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 décembre 2018

Mise en garde

Mise en garde
-


Sorte de chimère,
tu n'es rien et ne sais rien.
Mais ta prétention 
de poète itinérant
fait de toi un être hybride


que moque et méprise,
aux noms de science et raison,
la tête bien faite
des pourfendeurs d'émotion
moins libres que toi, l'ami !

L'accumulation
de pouvoirs et de richesses
fera d'eux les cibles
des révolutions prochaines.
Prends garde aux balles perdues !

14.12.18

Posté par Gyrovague à 23:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 décembre 2018

Incertitudes historiques

Incertitudes historiques
-

L'Histoire vécue
n'est pas celle qu'on raconte.
Les témoins divergent.
Les focales sont multiples,
de même les points de vue.

Mais la Vérité,
au nom de laquelle on parle,
qu'est-elle vraiment,
si ses sources sont si troubles,
ses approches incertaines ?

La Réalité
est aussi multiple et changeante,
dans ses apparences.
Discerner le vrai du faux
est un enjeu de conscience.

Et la Liberté
s'exerce dans les remous
des incertitudes
que le fleuve de l'Histoire
emporte jusqu'à la mer.

13.12.18

Posté par Gyrovague à 22:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 décembre 2018

Du Monde ou dans le monde

Du monde ou dans le monde
-

Faut-il me déprendre
de ce monde qui me tient
et poursuit mes rêves
au delà du cercle intime
où j'entretiens mon terreau ?

Cette tentation
qui me visite souvent
et me fait parfois
chercher la ligne de fuite
quand le insatisfactions

atteignent mon âme
incarnée, dois-je en conclure
que je ne suis pas
de ce monde mais dedans
et à mon corps défendant.

Cette incarnation
je ne puis la renier
sans tuer la vie
en moi. Je suis à la fois
dans le monde et de de ce monde.

Et de ce terreau
qui me nourrit corps et âme
je dois prendre soin
pour que notre peuple y puise
les nutriments de son âme.

12.12.18.

Posté par Gyrovague à 10:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 décembre 2018

Buttoir ou butors

Buttoirs ou butors
-


Souffrance et Violence,
ce couple peu fiable, oppose,
à l'être impuissant,
une volonté de faire,
privée de raison commune.

Savoir et pouvoir
s'accouplent pour procréer
leur génération,
privée de juste mesure,
au nom de l'Idée maîtresse.

Entêtement contre
les entêtements dressés
face à la misère !...
Attendrir l'idée est-il
possible pour nous aimer.

10.12.18 (22H)

Posté par Gyrovague à 22:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 décembre 2018

Angoisses

Angoisses
_


Que va-t-il nous dire ?...
Et que nous puissions boucler
la fin de ce mois,
pour nos enfants, sans angoisse...
Sans peur, pour la fin du monde ?...

09.11.18

Posté par Gyrovague à 11:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 décembre 2018

Acte V

Acte V
-

Ne pas avoir vu
que la colère atteignait
le point de rupture
pour balayer toute mesure
sur les ronds-points des villages.

S'être cru puissant
de fait parce que de droit
et ne plus savoir
comment rouvrir le débat
pour apaiser les colères.

Est-ce faute, erreur,
présomption de la jeunesse
ou incompétence ?
La confiance nécessaire
au vivre-ensemble entre nous

Peut-elle renaître,
et comment tendre une main
qui soit acceptable,
que les mots ne blessent plus,
que les non-dits ne tuent pas ?

« Moi, ou le chaos ! »
nous disait le Général,
voici soixante ans.
Comment savoir, aujourd'hui
revenir à la raison :

nous faire violence
en nous, et l'éradiquer
entre nous, pour vivre,
et conclure un nouveau pacte,
sous le signe du partage.

08.12.18

Posté par Gyrovague à 21:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 décembre 2018

Acte IV

Acte IV
-


La communauté,
au rond-point des gilets jaunes
peut-elle surgir
des flammes des braseros
et donner une âme au peuple

des laissés pour compte,
sans avoir à sacrifier
un bouc-émissaire
et tremper l'âme commune
dans la geste iconoclaste ?

Toute la souffrance
des vieilles humiliations,
si longtemps cachées,
doit-elle être éradiquée
par un sacrifice humain.

Faut-il rappeler
aux puissants forts de leurs droits,
mais si mal aimés,
que l'écoute passe avant
le maniement des symboles ?

07.12.18

Posté par Gyrovague à 23:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 décembre 2018

Ce n'est pas facile

Ce n'est pas facile !...


...Ce n'est pas facile
pour vous, sûrs de votre droit
constitutionnel,
ni pour elle balbutiante,
revêtue de son symbole,

ce gilet banal
(dont vous l'avez affublée
pour la protéger
des aléas de la route)
devenu identité,

comme un pied-de-nez
à votre morgue savante.
Car c'est là le nœud
des humiliations subies,
et qui rejoignent tant d'autres

bouquets de colères
qui fleurissent dans les champs
de la Liberté,
quand les vautours des finances
souillent les eaux de justices.

06.12.18

Posté par Gyrovague à 08:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]